Navigation – Plan du site

4 | 2010
Le client de l’architecte

Du notable à la société immobilière : les mutations du maître de l’ouvrage en Suisse au XIXe siècle
Sous la direction de Dave Lüthi
Couv. EDL 2010/4
Informations sur cette image
252 pages - 18 CHF
ISBN 978-2-940331-24-6

Qui paie commande… Le XIXe siècle, période de mutation fondamentale dans la pratique architecturale, voit l’essor et la diversification de la clientèle des architectes. Contrairement aux ruptures perceptibles au niveau de la théorie, des programmes, des modèles et des matériaux, ce phénomène est moins souvent approché et décrit. Les actes du colloque tenu en mars 2010 à l’Université de Lausanne ambitionnent de saisir cette problématique à partir d’exemples helvétiques. Les maîtres de l’ouvrage, tant « privés » (clientèle bourgeoise) que « publics » (édilité communale, cantonale), se profilent dans toute leur complexité. Le rôle particulièrement important des sociétés commerciales, anonymes ou immobilières, est notamment mis en lumière par des contributions inédites. C’est au travers d’approches conjuguées, alliant l’histoire de l’architecture à l’histoire familiale, économique ou touristique, que cette relecture de l’architecture via son initiant prend tout son sens.

  • Logo Université de Lausanne
  • Revues.org