Navigation – Plan du site

L’écriture de l’espace social dans les écrits personnels

François-Joseph Ruggiu

Résumé

Cette contribution évalue le potentiel heuristique des écrits personnels pour la compréhension de l’espace social au sein desquels évoluaient leurs auteurs. Son terrain est la France des XVIIe et XVIIIe siècles ainsi que le début du XIXe siècle. Elle se situe dans le sillage des renouvellements historiographiques des années 1990, qui ont essayé de promouvoir une histoire des expériences et des pratiques des acteurs sociaux, mais qui n’ont pas tenu toutes leurs promesses. Différents des sources administratives ou des discours savants scrutés dans les années 2000, les écrits personnels permettent une analyse fine des représentations sociales d’une grande variété d’acteurs, surtout des hommes, mais situés à des places différentes de l’ordre social. Après avoir posé les bases méthodologiques de cette enquête, l’article explore le vocabulaire social des scripteurs, étudie la manière dont ils utilisent des marqueurs discursifs pour signifier des différences sociales, et analyse l’évolution de leurs capacités à dire le monde social.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2019.

Plan

Appréhender des groupes sociaux
Comprendre les stratifications sociales

Aperçu du texte

A partir de la fin des années 1980, l’affaiblissement de l’histoire socioéconomique dominante en France depuis les années 1950, symbolisée par la figure d’Ernest Labrousse et de ses élèves et centrée sur l’étude des groupes sociaux définis par un ensemble d’attributs socioéconomiques, a permis l’émergence d’une nouvelle manière d’aborder la société d’Ancien Régime. Les historiens des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles ont moins cherché à faire l’histoire sociale totale d’une province, d’une ville, d’une région rurale ou d’une seigneurie, focalisée sur la manière dont les différents groupes sociaux qui l’occupaient étaient construits et interagissaient, souvent dans une perspective de luttes sociales, pour avancer vers une histoire des acteurs sociaux, mettant en valeur la manière dont ils évoluaient dans l’espace social et en exploraient les différents possibles. La transition a été longue et elle est passée par l’utilisation de techniques d’analyse associant l’individu et le groupe, com...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François-Joseph Ruggiu, « L’écriture de l’espace social dans les écrits personnels », Études de lettres [En ligne], 1-2 | 2016, mis en ligne le 01 mai 2019, consulté le 18 août 2017. URL : http://edl.revues.org/886 ; DOI : 10.4000/edl.886

Haut de page

Auteur

François-Joseph Ruggiu

Université de Paris-Sorbonne, Centre Roland Mousnier, UMR 8596 CNRS / Paris-Sorbonne

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • Revues.org