Navigation – Plan du site

Penser le nécessaire dialogue des sciences des textes

Jean-Michel Adam
p. 211-236

Dédicace

A la mémoire de Marco Praloran

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2018.

Plan

1. Importance de Roman Jakobson et contexte de l’année 1970
2. Interdisciplinarité critique et paradigmes du texte
3. Pour conclure

Aperçu du texte

Entre « récit de vie » et « dernière séance », les caractéristiques du genre de la « Leçon d’adieu », même rebaptisée « Leçon d’honneur », restent vagues, mais il y a dans ce rituel quelque chose qui dépasse nos personnes et nos émotions en faisant sens institutionnellement.

Je prends publiquement congé d’une fonction dont la responsabilité m’a été temporairement confiée, en 1984, pour qu’un autre me remplace et fasse vivre à son tour, avec une nouvelle dynamique, une unité d’enseignement et de recherche qui, grâce au travail des enseignants et chercheurs qui m’ont accompagné tout au long de ces années, a conquis progressivement une identité et une réputation scientifiques. Ce moment est donc d’abord un passage public de témoin au nouveau professeur de linguistique française, Gilles Philippe, auquel je souhaite succès et bonheur dans sa nouvelle fonction. Je ne quitte toutefois pas mes fonctions sans inquiétudes quand je vois le conseiller fédéral radical Johann Schneider-Ammann étab...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Michel Adam, « Penser le nécessaire dialogue des sciences des textes », Études de lettres, 1-2 | 2015, 211-236.

Référence électronique

Jean-Michel Adam, « Penser le nécessaire dialogue des sciences des textes », Études de lettres [En ligne], 1-2 | 2015, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 25 mars 2017. URL : http://edl.revues.org/837 ; DOI : 10.4000/edl.837

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • Revues.org