Navigation – Plan du site

Anthropologie de la littérature, pratiques symboliques et diabolie critique

Hélène Merlin-Kajman
p. 115-142

Résumé

Cet article reparcourt l’œuvre de Claude Reichler en montrant l’importance de ses analyses des « modélisations symboliques », non seulement pour l’analyse des textes littéraires, mais aussi pour notre réflexion sur le discours critique et même sur l’enseignement de la littérature. Deux questions forment le fil rouge de la réflexion : existe-t-il une lecture « diabolique » d’un texte littéraire, une pratique « diabolique » de nos disciplines ? Comment l’absence d’une description des Alpes dans les Mémoires d’un auteur du XVIIe siècle amené à les traverser se trouve éclairée, ana-chroniquement mais sans contresens historique, par l’analyse, elle-même symbolique (et jamais « diabolique ») du « paysage alpin » effectuée par Claude Reichler ?

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2018.

Aperçu du texte

C’est avec émotion que je prends la parole devant vous pour vous présenter quelques réflexions concernant les enjeux d’une possible définition anthropologique de la littérature, définition régulièrement évoquée par Claude Reichler dans de nombreux textes, et tout particulièrement élaborée dans « La littérature comme interprétation symbolique ». Cet article très dense est paru en 1989 dans L’interprétation des textes, ouvrage collectif qu’il avait dirigé et qui fournit le point de départ à notre colloque. Dans son « Avant-propos », Claude Reichler résumait sa propre contribution en disant :

Pour ma part, j’invoque une « définition anthropologique de la littérature » qui permettrait de mettre en lumière la place occupée par celle-ci dans l’ensemble des représentations formant lien entre les individus et le groupe.

Dans ces années-là, pour ce qui me concerne, je ne pouvais guère entendre ce projet dans toute sa force, tout simplement parce que, marquée par Michel Foucault, venue du marxi...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Merlin-Kajman, « Anthropologie de la littérature, pratiques symboliques et diabolie critique », Études de lettres, 1-2 | 2015, 115-142.

Référence électronique

Hélène Merlin-Kajman, « Anthropologie de la littérature, pratiques symboliques et diabolie critique », Études de lettres [En ligne], 1-2 | 2015, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 23 juin 2017. URL : http://edl.revues.org/830 ; DOI : 10.4000/edl.830

Haut de page

Auteur

Hélène Merlin-Kajman

Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris III (EA 174), directrice du mouvement Transitions (www.mouvement-transitions.fr)

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • Revues.org