Navigation – Plan du site

Sur Jean Kaempfer, et sur Proust (à propos des pastiches)

Franc Schuerewegen
p. 101-114

Résumé

La structure du pastiche proustien est ternaire, non binaire. Cela veut dire que le pasticheur, quand il se livre à son exercice, imite toujours au moins deux textes à la fois. Le texte X le conduit au texte Y qui produit alors le texte Z, à savoir le pastiche proprement dit. On peut dire d’une autre façon encore que les « belles phrases » sont toujours pour Proust des créations collectives et qu’il faut donc les appréhender comme telles. En passant, ces pages rendent hommage au grand universitaire qu’est le professeur Jean Kaempfer.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2018.

Plan

1. La pédale et le son
2. Brève réflexion, pour finir, sur un blanc

Aperçu du texte

Entre les faits de la vie et le nom des hommes, il est de secrètes et d’inexplicables concordances. Kaempfer ! Répétez-vous à vous-même ce nom composé de deux syllabes ! Ne vous semble-t-il pas que vous voyiez le guerrier ne faisant qu’un avec son arme ? Quoiqu’étrange et sauvage, ce nom a pourtant le droit d’aller à la postérité. Kaempfer ! Toute la vie de l’homme est dans l’assemblage fantastique de ces huit lettres. Kaempfer ! Dites cela et le bruit de la bataille remplit l’air. Kaempfer ! Grand capitaine ! Ce K qui précède Kaempfer offre à l’esprit je ne sais quoi de fatal. Kaempfer ! Jean Kaempfer ! « Jean » est proche de « génie ». Je ne voudrais pas prendre sur moi d’affirmer que les noms et les hommes n’aient pas été créés en même temps par un Dieu réparateur. Peut-être reviendra-t-on quelque jour aux sciences occultes. Quel vent a soufflé sur ce nom magique, sur ce véritable sésame helvétique et planétaire ? Notre globe est plein, tout s’y tient. Jean Kaempfer est né à La C...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franc Schuerewegen, « Sur Jean Kaempfer, et sur Proust (à propos des pastiches) », Études de lettres, 1-2 | 2015, 101-114.

Référence électronique

Franc Schuerewegen, « Sur Jean Kaempfer, et sur Proust (à propos des pastiches) », Études de lettres [En ligne], 1-2 | 2015, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://edl.revues.org/828 ; DOI : 10.4000/edl.828

Haut de page

Auteur

Franc Schuerewegen

Université d’Anvers, Université Radboud de Nimègue

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • Revues.org