Navigation – Plan du site

A l’échelle du minuscule

Sylviane Coyault
p. 83-100

Résumé

Existe-t-il une coïncidence entre une esthétique du détail et l’évocation d’existences humbles, de « vies minuscules », comme celles que peint Pierre Michon ? Le propos de cette étude est de comparer l’œuvre de Michon (parue en 1984) avec d’autres récits brefs écrits dans ses pas : Miette, de Pierre Bergounioux (1995), et Liturgie, de Marie-Hélène Lafon (2002). Si les trois auteurs choisissent l’échelle « minuscule », les imaginaires diffèrent considérablement, et traduisent des univers mentaux singuliers, qu’on se propose d’appréhender successivement.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2018.

Aperçu du texte

Le minuscule auquel je songe concerne tout à la fois les hommes – les Vies minuscules de Pierre Michon servent ici de référence – et les choses : y a-t-il lieu de croiser les échelles, et de chercher une cohérence entre une esthétique du détail et l’évocation d’existences humbles ? Luc Rasson et Franc Schuerewegen font remonter l’écriture de l’infime à 1830 ; je choisirais pour ma part 1877 avec le conte de Flaubert que Marie-Hélène Lafon considère comme une lecture séminale, et qui pourrait être le premier avatar de la convergence que je cherche : « Un cœur simple », c’est tout à la fois une existence infime (Félicité), une forme brève et un goût du détail que Barthes salue comme « effet de réel » ; le tout ramassé par exemple dans cette phrase : « Econome, elle mangeait avec lenteur, et recueillait du doigt sur la table les miettes de son pain, un pain de douze livres, cuit exprès pour elle, et qui durait vingt jours. »

Quitte à pécher par schématisme en histoire littéraire, je fer...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylviane Coyault, « A l’échelle du minuscule », Études de lettres, 1-2 | 2015, 83-100.

Référence électronique

Sylviane Coyault, « A l’échelle du minuscule », Études de lettres [En ligne], 1-2 | 2015, mis en ligne le 15 mai 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://edl.revues.org/826 ; DOI : 10.4000/edl.826

Haut de page

Auteur

Sylviane Coyault

Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand

Haut de page

Droits d’auteur

© Études de lettres

Haut de page
  • Logo Université de Lausanne
  • Revues.org